Pablo Neruda

Biographie

Pablo Neruda est l’un des plus grands poètes chiliens de tous les temps. De son vrai nom Ricardo Ellecer Neftalí Reyes Basoalto, il est né en 1904 à Parral et meurt en 1973 à Santiago du Chili. Il noue très vite des liens privilégiés avec la nature environnante.

Ses premiers poèmes sont publiés alors qu’il n’a que treize ans. Il étudie à partir de 1925 le français et la littérature française. Il aurait trouvé son pseudonyme dans les pages de Sherlock Holmes de Sir Conan Doyle où l’un de ses protagonistes se nomme Norman Neruda. A dix-neuf ans il publie son premier livre. Il devient diplomate puis consul, notamment à Rangoon, Colombo, Calcutta, Buenos Aires.

En 1935 il est nommé consul en Espagne où il devient l’ami du jeune Federico García Lorca. Après le putsch de Franco et l’assassinat de Lorca, il défend fermement la République espagnole. Il est révoqué en tant que consul et entame un tournant décisif dans sa vie.

Il crée en 1937 le Comité hispano-américain pour le soutien à l’Espagne ainsi que l’Alliance des intellectuels chiliens pour la défense de la culture. Il affrète même un navire pour ramener des dissidents communistes au Chili via la France. En 1945, il est élu au sénat chilien et devient officiellement membre du Parti communiste chilien.

Il soutient l’élection de González Videla qui s’avère finalement anti-communiste. Neruda fuit et va voyager pendant plusieurs années. En 1949 il devient membre du Conseil Mondial de la Paix à Paris, en 1953 il obtient le Prix Staline pour la Paix et en 1955 le Prix international de la Paix en même temps de Pablo Picasso. En 1952 il rentre au Chili et rencontre sa troisième femme.

En 1964, il soutient Salvador Allende. Il tombe malade, cancer de la prostate, mais continue à écrire et à publier. Il obtient le Prix Nobel de littérature en 1971. Après le Coup d’état de 1973 sa maison est saccagée, ses livres brûlés. Il meurt quelques jours plus tard. Sa mort reste un mystère, une suspicion d’assassinat est évoquée.

Il aurait subi une injection létale afin de l’empêcher de fuir au Mexique et surtout de témoigner sur les exactions terribles du régime de Pinochet. Il faut savoir que le dossier judiciaire est toujours ouvert.

Eléments de bibliographie

Pablo Neruda a beaucoup écrit, de la poésie mais aussi des essais politiques, des témoignages, son œuvre est celle d’un homme libre.

  • J’explique certaines choses, 1937
  • L’Espagne au cœur, 1938
  • Les vers du capitaine, 1952
  • Una casa en la arena, 1966
  • Premio nobel de literratura, 1971
  • Confieso que he vivido, 1974, autobiographie posthume
  • Chant général, 1984

Parmi beaucoup d’autres, en autant d’écrits engagés.

Découvrir

Isla Negra est la maison de l’amour pour Pablo Neruda () . Il achète cette maison pour s’y établir avec sa troisième épouse, Mathilde Urrutia. Elle se trouve face à la plage, sur une colline boisée à 100 km de Valparaiso. Il écrit à son propos : « Cette maison est mon bateau ancré sur terre ».

Si au départ elle n’est qu’une ruine, il en fait un lieu enchanteur, complexe dans sa construction, aux nombreux escaliers et recoins, aux grandes baies vitrées ouvertes sur la mer. A la Isla Negra sont réunis des souvenirs étonnants et insolites ramenés du monde entier.

Ecoutons-le une nouvelle fois : « L’enfant qui ne joue pas n’est pas un enfant, mais l’homme qui ne joue pas perd pour toujours l’enfant qui vivait en lui ». Il précise « J’ai construit ma maison comme un divertissement et je joue dedans du matin au soir ».

Comme il l’a souhaité, il repose aux côtés de sa femme dans son jardin, face à la me. La maison est devenue un musée .

Visiter

Le Chili est un beau pays, à redécouvrir. Entre océan et montagne, il offre des paysages forts et variés. La présence de Pablo Neruda rayonne.

Il faut visiter Valparaiso ou encore Santiago. Et surtout s’arrêter à Isla Negra.

Articles similaires