Frédéric Dard et Bonnefontaine

Biographie

L’élégant inspecteur San Antonio remonte le col de son complet gris souris. Il repousse un papier un bout du pied, se racle la gorge et se retourne vers le tonitruant Bérurier qui souffle dans son coin. Décidément l’inspecteur est plus célèbre que son inventeur. Que celui qui n’a jamais lu un seul San Antonio de sa vie me jette le premier livre !

Oui, il est même drôlement célèbre le produit de l’imagination fertile de Frédéric Dard. Faut dire que de l’imagination, il n’en manque pas le petit Frédéric Charles Antoine. Né en 1921 à Jallieu en Isère , Frédéric Dard s’éteint en 2000 chez lui, à Bonnefontaine, en Suisse. Handicapé de l’un de ses bras, l’enfant se réfugie très tôt dans la lecture. Il entre jeune dans une maison d’édition lyonnaise, sa plume est remarquée assez rapidement et il est encouragé dans la voie de l’écriture.

Frédéric Dard journaliste publie son premier livre en 1940. Très influencé par le roman noir américain, il crée le personnage de San Antonio tout en continuant à écrire pour le théâtre. La série des cent soixante-quinze ouvrages traitant des aventures de San Antonio et de son coéquipier a débuté dès 1949. Le succès arrive très vite toutefois l’envahissant inspecteur ne l’empêchera jamais de poursuivre la rédaction d’autres ouvrages en parallèle.

Dard est très prolifique. L’auteur est aussi haut en couleurs que ses personnages. Il aime la vie, les copains, la bonne bouffe. Il est tout aussi truculent que les personnages qu’il met en scène. Un joyeux drille en somme ! Et même si la vie se sera pas toujours tendre avec lui, ses œuvres ne s’en ressentent pas. Quant à l’éternel jeune inspecteur et à son grassouillet bras droit, ils lui assureront à jamais une notoriété bien pesée !

Éléments de bibliographie

Il serait fastidieux d’énumérer tous les ouvrages de Frédéric Dard tant ils sont nombreux. D’autant que plusieurs ouvrages ont été signé par de nombreux pseudonymes. San Antonio apparaît par exemple dans plus de deux cent titres. Frédéric Dard a été également le nègre de quelques autres auteurs.

Parmi sa vingtaine de pièces de théâtre, citons :

  • Les salauds vont en enfer, 1954
  • Monsieur Carnaval, 1965
  • Les Brumes de Manchester, 1986

Sans oublier la truculente Histoire de France vue par San Antonio.

Découvrir

Frédéric Dard a habité en divers endroits, de Lyon  à Paris en passant par Gstaad. Il a terminé sa vie à Bonnemaison, en Suisse , non loin de Fribourg. Sa maison s’appelle « l’eau vive », il s’agit d’une ferme traditionnelle du 18e siècle qu’il a fait restaurer. L’endroit est paisible, au milieu des prairies. L’écrivain y trouve la paix et l’inspiration. Il y peint également car la peinture est la deuxième passion de sa vie, apportant un peu de calme à l’écrivain. Il repose finalement à Saint-Chef-en-Dauphiné , près de la maison où il vécut enfant.

Articles similaires